Le Conseil supérieur de la Magistrature gèle le mouvement opéré par le ministre de la Justice

 Le Conseil supérieur de la Magistrature gèle le mouvement opéré par le ministre de la Justice
Par Nabil Semyane | 27 Octobre 2019 | 15:32

Le Conseil supérieur de la Magistrature vient d’annoncer dans un communiqué sa décision de geler le récent mouvement opéré par le ministre de la Justice dans le corps des magistrats, apportant ainsi son soutien à la grève lancée aujourd'hui par le Syndicat national des magistrat.

Lors de la réunion de son bureau national, dimanche, le CSM explique dans son communiqué qu’il « n’a pas pu exercer ses prérogatives dans la mise en œuvre du mouvement annuel annoncé le 24 octobre », son rôle étant limité, ajoute t-il  « à prendre connaissance de la liste élaborée par le ministre ».

Tout en rappelant la décision du gel du mouvement, le bureau national du Conseil supérieur de la Magistrature, déclare être « en session ouverte jusqu’à l’examen de nouvelles propositions de mouvement dans le corps des magistrats en fonction de ce que prévoit la loi ».

La décision du Conseil supérieur de la magistrature fait suite à la grève nationale ouverte lancée dimanche  par le Syndicat national des magistrats qui a paralysé dimanche l’activité judiciaire.

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'