Convoqué au tribunal, Said Bouteflika refuse de répondre aux questions

Convoqué au tribunal, Said Bouteflika refuse de répondre aux questions
Par Djamil Mesrer | 07 Décembre 2019 | 18:13

Said Bouteflika, frère et ex-conseiller du Président de la République déchu, a été convoqué par le tribunal de Sidi M’hamed (Alger), qui voulait l'interroger sur le financement de la campagne électorale du 5e mandat, après les déclarations de Ali Haddad.

 Arrivé ce samedi à 17h15, depuis la prison militaire de Blida où il purge une peine de 15 ans de prison, le frère du Président Bouteflika a été interrogé à la suite des déclarations faites par Ali Haddad au sujet du financement de l’élection présidentielle avortée.

Said Bouteflika, a refusé de répondre aux questions du juge et du procureur de la République, comme le lui permet du reste la loi.

Pour rappel, Ali Haddad avait indiqué ce matin que Said Bouteflika lui aurait demandé de cacher au sein de son entreprise 19,5 millards de centimes par sécurité de peur d'un cambriolage au siège de la direction de campagne.

Par ailleurs, selon Ali Haddad, Said Bouteflika l’avait également chargé de collecter de l’argent auprès des hommes d’affaires pour financer la campagne électorale.

Après avoir gardé le silence, Said Bouteflika a quitté le tribunal pour regagner la prison militaire de Blida, dans un véhicule de la gendarmerie nationale. 

Voir toutes les actualités