Conférence ‘’MED Dialogues’’ : agenda plein pour Sabri Boukadoum, à Rome

 Conférence ‘’MED Dialogues’’ :  agenda plein pour Sabri Boukadoum, à Rome
Par Moumène Belakram | 07 Décembre 2019 | 18:33

Présent, à l’invitation de son homologue italien, Luigi Di Maio, la 5ème édition de la conférence ‘’MED Dialogues’’ tenue les 6 et 7 décembre à Rome, le ministre des affaires étrangères (MAE) Sabri Boukadoum, a eu à faire une importante communication sur les principales préoccupations de la politique étrangère de l’Algérie, selon un communiqué du MAE.

Placée sous le thème ‘’Au-delà de la tourmente, un agenda positif’’, cette conférence qui a regroupé une  trentaine de Ministres des Affaires étrangères, de hauts responsables, d’experts et de chercheurs universitaires, aura permis de  débattre les questions de l’heure, inhérentes à  la région méditerranéenne et au-delà, en particulier les relations euro-méditerranéennes et le processus de Barcelone, la question du Proche-Orient et le dialogue euro-arabe, la crise en Libye, la situation au Mali et la question de  la  stabilité et de la sécurité de la région sahélienne, précise le communiqué.

Pour sa part, le chef de la diplomatie algérienne a mis en relief la démarche de l’Algérie dans la région du Maghreb et en Afrique ainsi que  contribution  à la stabilité et à la coopération à travers les efforts consentis sur le dossier libyen, sur la question du Mali et la mise en œuvre de l’accord de Bamako.

Boukadoum a, également,  focalisé sur la question du Sahara occidental en relation avec la situation au Maghreb ainsi que la situation au Sahel.

En parallèle de son intervention, il a, par ailleurs, eu «une activité dense»,  relève le document du MAE et cela via  des interactions  et des contacts avec les personnalités présentes à la conférence.

Dans ce contexte, le diplomate algérien s’est, notamment, entretenu avec  le SG de la Ligue des Etats arabes,  Ahmed Aboul Gheit, le SG  de l’Union pour la Méditerranée, Kamel Nacer,  GhassanSalame et  Geir O. Pedersen, tous deux représentants du Secrétaire général des Nations unies, respectivement, pour la Libye et la Syrie., et enfin, son homologue du Niger, Kall Ankourao.

Dans la foulée, Sabri Boukadoum a également tenu «une réunion bilatérale avec son homologue italien, M. Luigi Di Maio, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale au cours de laquelle les deux parties ont souligné la qualité du dialogue politique et des relations de coopération ainsi que la mise en perspective des échéances bilatérales à venir entre les deux pays» a conclu le communiqué du MAE.

Voir toutes les actualités