Usagers d'Air Algérie: Plainte contre la compagnie auprès de la commission européenne

Usagers d'Air Algérie: Plainte contre la compagnie auprès de la commission européenne
Par Agence | 18 Aout 2011 | 09:06

L'Association des Usagers d’Air Algérie ne semble pas vouloir lâcher «l’affaire» de la grève de d’Air Algérie. Son président Omar Ait Mokhtar qui s’affaire à compulser un dossier, promet de traîner la compagnie nationale devant le département de transport de la commission européenne.

Dans le sillage de la grève de quatre jours du personnel naviguant commercial (PNC) et les terribles désagréments causés aux clients, l’association a décidé d’alerter la commission européenne pour lui faire condamner Air Algérie pour son traitement «dégradant» vis-à-vis de ses clients.

Pour ce faire, le président de l’association Omar Aït Mokhtar estime que pas moins de 1 000 dossiers complets ont été réceptionnés et 5 000 autres passagers naufragés ont contacté l’association. Il s’attend même à ce que le nombre de dossiers puisse dépasser les prévisions en ce sens que les passagers victimes de la grève sollicitent «quotidiennement l’association».

M Omar Ait Mokhtar est tout content de glisser que «le téléphone n’arrête pas de sonner», pour dire l’engouement que l’opération suscite. Comme elle l'avait promis, cette association devrait déposer le mois prochain un dossier complet contre la compagnie nationale Air Algérie auprès de la commission européenne. L’association prétend pouvoir représenter les intérêts d’une bonne partie des 23 000 passagers, bloqués pendant 4 jours dans différents aéroports du 10 au juillet dernier.

Sit-in devant l’agence de l’Opéra

En plus du fait que l’adhésion à l’association soit gratuit, les frais d’avocats sont  également à sa charge ce qui permet aux «victimes» d’Air Algérie, de se faire justice sans verser le sou. Pour l’heure, Omar Air Mokhtar, s’affaire dans son bureau parisien, à constituer le dossier et mener une compagne sur le net afin de sensibiliser les usagers d’Air Algérie de la nécessite de porter l’affaire en justice. Pour ce faire, une équipe d’avocats devrait transmettre en septembre prochain les dossiers de plainte au département des Transports de la Commission européenne.

L’association donne également rendez vous au déçus d’Air Algérie, le 17 septembre prochain, avenue de l’Opéra, pour un rassemblement devant l’agence de la compagne nationale. Pour Omar Ait Mokhtar les bons de réduction proposés par Air Algérie constituent une «insulte à l’égard des passagers». Il en veut pour preuve que pendant 4 jours, «la compagnie a infligé aux Algériens la honte devant la terre entière».

Il faut rappeler que la compagnie Air Algérie avait annoncé jeudi dernier dans un communiqué sa décision d’indemniser par des réductions «l’ensemble des clients en possession d’une réservation ferme sur un vol d’Air Algérie entre les 11 et 14 juillet 2011». Ainsi, sur un vol international au départ de l’étranger vers l’Algérie, le montant de réduction est de 100 euros.

Pour un vol international au départ du territoire national, le bon de réduction est de 5000 DA. Sur les vols intérieurs, le bon de réduction vers le nord du pays est de 1500 DA et vers le sud de 2500 DA. Mais pour l’Association des Usagers d’Air Algérie, ces réparations matérielles sont du menu fretin par rapport au préjudice causé. C’est dire que le pavillon national qui traverse une zone de turbulence depuis des mois n’est pas près d’en sortir.

Mots-clés :
Catégories : Actualité Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'