Oran : Des malades du SidA protestent contre la pénurie de médicaments

Oran : Des malades du SidA protestent contre la pénurie de médicaments
Par Abbès Zineb | 28 Juillet 2011 | 15:48

La pénurie d'un certain nombre de médicaments fait réagir plusieurs associations de malades concernées par ces ruptures récurrentes. A Oran, aujourd'hui jeudi, l'association de protection contre le SidA (APCS) était en première ligne pour soutenir les personnes atteintes du VIH/SidA qui se sont rassemblées devant le siège de l'Observatoire régional de la santé d'Oran pour protester contre le manque des antirétroviraux au niveau de la pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) d'Oran.

Les malades, qui ont lancé un appel pressant aux responsables concernés afin de remédier à cette situation, ont affirmé que ce problème "ne se pose qu'à Oran". Le président de l'APCS, le Pr.Abdelaziz Tadjeddine, présent parmi ces malades pour les soutenir, a qualifié "d'inacceptables" les ruptures de stocks de ces médicaments. "L'Etat a investi de gros moyens financiers pour la prise en charge des personnes atteintes du VIH/SidA, mais nous ne comprenons pas pourquoi il y a toujours des ruptures successives d'antirétroviraux à la PCH d'Oran", s'est-il interrogé en marge de ce rassemblement.

Djamila Ouabdeslem, une praticienne du centre de dépistage volontaire de la même association, présente également sur les lieux, a appelé elle aussi à trouver une "solution rapide" au problème car, "des personnes peuvent mourir à tout moment faute de traitement". Selon elle, sept cas d'évacuation de ces malades vers d'autres services d'hospitalisation ont été enregistrés mercredi.

Mots-clés :
Catégories : Actualité Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'