Marins Algériens otages en Somalie : L'armateur négocie avec les ravisseurs

Marins Algériens otages en Somalie : L'armateur négocie avec les ravisseurs
Par Agence | 22 Septembre 2011 | 15:42

L’information va certainement rassurer quelque peu les familles de nos 17 compatriotes retenus en otages par des pirates en Somalie. M. Nacereddine Mansouri, directeur général d’International Bulk Carriers (IBC), armateur du navire MV Blida a relancé les négociations pour obtenir la libération de l’équipage.

C’est du moins ce qu’il a déclaré aujourd’hui à l’APS, précisant tout de même «qu’aucun élément nouveau ne soit à signaler quant à leur dénouement».«Le contact n’a jamais été rompu et les négociations se poursuivent toujours mais il n’y a rien de concret à ce jour», a déclaré M. Mansouri, citant l’affréteur (Leadarrow) qui a mis sur pied une cellule de crise à Athènes (Grèce).

Cette déclaration pourrait donner un peu d’espoir puisqu’elle confirme celle du ministère des Affaires étrangères faites le 7 août dernier selon laquelle les 17 membres de l’équipage algérien du vraquier MV Blida étaient «sains et saufs». Le MAE avait souligné également que les autorités algériennes suivaient de «très près» et avec une «attention soutenue» la situation des ressortissants algériens détenus par des pirates au large de la Somalie.

Pour rappel, le vraquier battant pavillon algérien, MV Blida, avait été victime le 1er janvier 2011 d’un acte de piraterie en haute mer, alors qu’il se dirigeait vers le port de Mombasa au Kenya. Le navire avait à son bord un équipage de 27 membres, dont 17 de nationalité algérienne. Les familles des otages qui n’ont plus de nouvelles rassurantes de leurs enfants, ont manifesté plusieurs fois à Alger pour inciter les autorités algériennes à accélérer les négociations avec les ravisseurs

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'