Les commerçants d’Oran touchés par les travaux du « tram » seront indemnisés.

Les commerçants d’Oran touchés par les travaux du « tram » seront indemnisés.
Par Abbès Zineb | 29 Aout 2011 | 14:51

Le problème de l’indemnisation des commerçants de la ville d’Oran, touchés par les travaux du futur tramway, est en bonne voie de règlement. Si du moins on en croit le coordinateur de la wilaya d’Oran de l’Union générale des commerçants et artisans algériens.

En effet, Abed Mouad a clairement déclaré lors d’un point de presse que tous les commerçants, directement ou indirectement, totalement ou partiellement touchés par les travaux seront indemnisés. Et cela suite à un écrit signé par le PDG de l’entreprise du métro d’Alger, Aomar Hadbi.

Au départ, seuls, les commerçants touchés directement par les travaux étaient concernés par les indemnités, a rappelé le coordinateur de l’UGCA en indiquant que ceux des ruelles adjacentes ont été ajoutés à la liste suite à une rencontre le 23 août avec le responsable des affaires juridiques de l’Entreprise du Métro d’Alger. Les commerçants ayant subi temporairement des dommages toucheront une indemnité de manque à gagner, calculée sur le mois, alors que ceux dont l’activité s’est complètement arrêtée bénéficieront d’un rachat à 100% du fonds de commerce, a- expliqué Abed Mouad.

Le calcul des indemnités est basé sur la moyenne des trois derniers exercices fiscaux du commerçant (trois dernières années), a-t-il encore précisé en ajoutant que "tous les préjudices justifiés par des documents (loyer par exemple), seront automatiquement pris en charge". L’évaluation des préjudices relève des services des Domaines de L’Etat. Les commerçants touchés bénéficieront d’une attestation de sinistré qui leur servira de justificatif pour les remboursements de dettes auprès des établissements financiers. Les salariés déclarés des commerces impactés toucheront jusqu’à la fin complète des travaux un salaire égal au SNMG (Salaire national minimal garanti).

Quelque 1.400 commerçants ont été touchés par les travaux du tramway d’Oran, dont 130 seulement ont été indemnisés pour un montant global de 31,450 millions de dinars. M. Mouad a appelé les commerçants touchés à se faire connaitre au niveau de l’UGCA, précisant que 279 seulement ont déposé leurs dossiers. L’engagement de l’EMA est intervenu suite à la discussion avec des propriétaires de commerces situés sur les bords et alentours du tramway d’Oran qui relie, sur 18 km, Es-Senia à Sidi Maarouf, a-t-on noté. Le dénouement de ce problème intervient à point nommé pour désamorcer une grogne qui commençait à monter.

Mots-clés :
Catégories : Economie Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'