Le partenariat algéro-américain dans la biotechnologie confirmé par arrété

Le partenariat algéro-américain dans la biotechnologie confirmé par arrété
Par Abbès Zineb | 15 Juin 2011 | 11:41

L'accord signé dernièrement pour le méga projet de partenariat algéro-américain dans le domaine de la pharmacie semble en phase de concrétisation. En effat, un arrêté interministériel entre les départements ministériels de la Santé et de l'Industrie, pour la mise en place de la commission de suivi du dossier relatif aux investissements américains en Algérie dans le domaine de la production des médicaments issus de la biotechnologie, a été signé mardi à Alger.

La commission issue de cet arrêté interministériel est appelée à mettre en œuvre une plateforme et réunir les conditions nécessaires pour la mise en œuvre de ce partenariat, à travers un agenda, et la coordination avec les partenaires américains pour l'édification de ce projet dans les meilleurs délais.

Lors de la cérémonie de signature de cet arrêté ministériel, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M. Djamel Ould Abbès a souligné qu'il s'agissait d'un méga projet classé en troisième position après celui du Singapour pour l'Asie et l'Irlande pour l'Europe. Il a précisé, à ce sujet, que ce méga projet implanté en Algérie était le premier du genre en Méditerranée, au Moyen-Orient et en Afrique.

Dix firmes mondiales leaders dans le domaine de l'industrie pharmaceutique utilisant la biotechnologie ont choisi l'Algérie pour sa position géostratégique, comme portail pour l'Afrique et un relais entre l'Europe et le Moyen Orient. Le ministre de l'Industrie, de la PME et de la promotion de l'Investissement, M. Mohamed Benmeradi, a estimé, à son tour, que le partenariat algéro-américain était "unique en son genre", dans la mesure, a-t-il expliqué, où il a été "vite" mise en oeuvre suite à la tenue la semaine passée d'un Forum des hommes d'affaires algéro-américains.

Il a également qualifié le secteur de l'industrie pharmaceutique en Algérie de "stratégique", avec un marché représentant 2 milliards de dollars, entre l'importation et la production nationale, ce qui a amené, a-t-il estimé, les partenaires américains "à investir avec cette vitesse dans ce secteur dynamique".

Sur le plan de la qualité de ce partenariat, le ministre a soutenu que cette initiative était "excellente" avec l'introduction, a-t-il dit, d'un nouveau type d'association diffèrent de ce qui a été mis en oeuvre auparavant avec d'autres pays étrangers dans ce domaine. Pour le président du Conseil des homme d'affaires algéro-amércains, M. Ismail Chikhoune, ce partenariat exceptionnel dans le domaine de la santé "va ouvrir les portes à d'autres secteurs qui suivront dans un proche avenir".

Mots-clés :
Catégories : Economie Actualité Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'