le gouvernement a donné des instructions pour l'affrètement d'un plus grand nombre d'avions

le gouvernement a donné des instructions pour l'affrètement d'un plus grand nombre d'avions
Par Abbès Zineb | 14 Juillet 2011 | 14:36

Le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia est intervenu à son tour pour donner son appréciation sur la situation de paralysie du ciel algérien à la suite de la grève "illégale" des hotesses de l'air et des stewards d'Air Algérie. Il a déclaré jeudi à Alger que le gouvernement avait donné des instructions pour "l'affrètement d'un plus grand nombre d'avions" afin de faire face aux perturbations résultant de la grève du personnel naviguant commercial (PNC) de la compagnie Air Algérie.

Ahmed Ouyahia, s'adressant à la presse en marge de la clôture de la session de printemps du Conseil de la Nation, a souligné que le gouvernement " avait accompli son devoir en donnant d'abord les instructions necessaires à l'affrètement par Air Algérie du maximum d' avions et l'autorisation aux compagnies étrangères, dans la mesure de leurs moyens, d'assurer le transport des voyageurs algériens par des vols supplémentaires".

Le premier ministre a ajouté, que le gouvernement appelle également à "l'ouverture d'un dialogue avec les travailleurs dans le cadre du respect strict de la loi" soulignant qu'il "il n'y a pas lieu de prendre l'Etat et les citoyens comme otages".

S'agissant des coupures de courant électrique enregistrées ces derniers jours dans plusieurs régions du pays, M. Ouyahia a affirmé que "des efforts sont fournis pour augmenter la production d'électricité" rappelant que Sonelgaz "assume son devoir" et appelé les citoyens à faire preuve de "compréhension".

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'