La RATP El Djazair présente son plan de communication pour le métro d'Alger

La RATP El Djazair présente son plan de communication pour le métro d'Alger
La Rédaction | 18 Juillet 2011 | 17:18

 La RATP El Djazair, exploitant du métro d'Alger, a présenté lundi à Alger son plan de communication qu'elle va prochainement lancer pour informer la population de la mise en service du métro, prévue début novembre 2011. Ce plan élaboré, conjointement par la RATP-EL Djazair, l'EMA et le groupement constructeur vise à familiariser le grand public à partir du 21 juillet, date de son lancement, avec ce nouveau moyen de transport, a expliqué M. Pascal Garret, directeur général de la RATP El Djazair, lors de la présentation du plan à la presse.

La filiale française va ouvrir le 21 juillet un stand à la station du 1er Mai pour informer le grand public des dates de visites des stations de métro, a-t-il ajouté Quatre stations, dont celle des Fusillés de la Grande Poste, du Jardin d'Essai et de Khelifa Boukhalfa seront ouvertes du 28 juillet au 18 août prochains aux curieux qui veulent découvrir ce projet tant attendu. Le grand public peut même durant ''la marche à blanc'' du métro qui va commencer à partir du 8 septembre, emprunter progressivement le métro à titre d’essai. La RATP-El Djazair va simuler lors de cette étape du fonctionnement non commercial 100 exercices, comme l'évacuation des passagers d'une rame ou l'accostage d'une rame qui tombe en panne afin de pouvoir gérer le métro avec efficacité lors de sa mise en service, a indiqué le DG de la RATP.

 Projet longuement reporté faute de ressources financières, le métro d'Alger est doté d'un système de pilotage automatique et d'un autre système de désenfumage des plus sécurisés dans le monde. Selon M. Nechab Farid, sous directeur des études et de la réglementation à la diréction générale de la protection civile, le système de désenfumage du métro d'Alger est constitué de 39 ventilateurs permettant d'aérer le tunnel et d'extraire la fumée en cas d'incendie. La mise en place de ces moyens de secours très sophistiqués, notamment du système de désenfumage, a nécessité leur adaptation technique avec l'ancienne conception du génie civil du métro, réalisée dans les années 1980, a-t-il précisé. "C'est ce travail d'adaptation aux normes sécuritaires les plus récentes qui a fait retarder la réalisation du projet", a-t-il dit.

Pour le reste, toutes les stations du métro seront équipées de plusieurs cameras de surveillance et renforcées par un dispositif de sécurité de près de 400 agents de la sûreté nationale, en plus des agents de gardiennage qui seront recrutés en collaboration avec la direction générale de la sûreté nationale, at-on indiqué auprès de RATP-El Djazair. La société de gestion du projet prévoit par ailleurs une campagne de communication pour le lancement prochain du métro à travers des annonces de presse, des spots publicitaires audiovisuels et la distribution de kits pédagogiques à la rentrée scolaire.

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'