La greffe d’organes légalisée

La greffe d’organes légalisée
Par Agence | 09 Aout 2011 | 00:40

C’est un grand ouf de soulagement que vont pousser des milliers de malades qui attendent depuis des années que les pouvoirs publics veuillent bien légaliser la greffe d’organes. Eh oui, la greffe d’organe désormais possible et même légale grâce à un texte de loi que le ministère de la santé a déposé au niveau du gouvernement. C’est ministre Djamel Ould Abbas lui même qui a annoncé la (bonne) nouvelle en marge d’un déplacement à l’hôpital Mohamed Lamine Debaghine (ex Maillot) dimanche à Bab El Oued.

«Le projet de loi contribuera sans nul doute à la généralisation de la greffe d'organes, dont les reins et la cornée, au profit de personnes malades », a affirmé Djamel Ould Abbès à la presse lors d’une visite effectuée à l’hôpital Mohamed Lamine Debaghine, (ex‑Maillot), à Bab El Oued. Voilà qui va faire sauter le verrou religieux qui a toujours bloqué la transplantation d’organes ; alors que cela pouvait sauver des vies humaines.

Selon le ministre, ce projet de loi sur la greffe est actuellement sur la table du gouvernement et sera annoncé en septembre prochain. Mieux encore, Djamel Ould Abbès a ajouté que l’écueil religieux a été levé après «le feu vert des instances concernées». Ainsi et à la faveur du nouveau texte de loi, le don d’organes qui se faisait uniquement entre les membres d’une même famille sera élargi à tous ceux qui souhaitent en faire don. Le ministre précise que les organes seront prélevés à partir de cadavres après consentement des personnes concernées avant le décès ou consentement de leurs proches.

Il est certain que ce nouveau cadre légal qui comble un vide juridique en la matière va soulager beaucoup de monde, tant l’attente pour obtenir une greffe dure parfois une dizaine d’années voire plus. Seuls quelques pistonnés et ceux qui ont les moyens pouvaient être servis. Aussi, cette loi fera-t-elle le bonheur des insuffisants rénaux estimés en Algérie a environ 15 000 et qui attendent désespérément une greffe. Rendez vous est donc pris pour le mois prochain avec l’adoption de cette loi au parlement.

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'