Boualem Sansal et Salim Bachi censurés au Salon international du livre d’Alger

Boualem Sansal et Salim Bachi censurés au Salon international du livre d’Alger
Par Ameziane Athali | 25 Septembre 2011 | 00:26

Info AlgériePlus : Des œuvres de deux écrivains Algériens d’expression Française ont été censurées à la 16 eme édition du Salon international du livre d’Alger (SILA) qui se tient depuis mercredi dernier au complexe Mohamed Boudiaf.

Boualem Sansal et Salim Bachi sont les deux auteurs concernés par cette mesure, malgré la participation de leur éditeur Français Gallimard qui participe à cette 16ème édition du Salon avec des centaines de livres, a appris AlgériePlus de sources proches de l’éditeur.

En effet, leurs dernières œuvres, à savoir « Rue Darwin » pour Boualem Sansal et « Amours et aventures de Sindbad le marin » de Salim Bachi, publiées chez les éditions Gallimard sont frappés de censure. Font-ils partie des 400 livres interdits de participation à cette 16ème édition, s'interrogent de nombreux amoureux du livre qui cherchaient désespérément les oeuvres de ces deux auteurs Algériens.

Il est à signaler que ce n'est pas la première fois que des mesures similaires sont prises à l'encontre de livres. "L'Attentat" de Yasmina Khadra, "El Haraga" de Boualem Sansal et "Mes Hommes" de Malika Mokadem, trois titres «exclus» de la liste des livres d'auteurs algériens à traduire en langue arabe dans le cadre de la manifestation «Alger, capitale de la culture arabe 2007.

Par ailleurs, la censure avait frappé une nouvelle fois au13ème Salon international du livre d'Alger en 2008. Les ouvrages de Boualem Sansal "Le village allemand" et Salim Bachi "Tuons-les tous" ont été exclus par le comité d'organisation.

Pour rappel, le directeur de ce Salon, Rachid Hadj Nacer, avait déclaré à la veille de l'ouverture du SILA qu'une commission inter-ministérielle avait censuré quelques 400 titres à connotation religieuse.

La 16ème édition du Salon international du livre (SILA 2011) d’Alger a ouvert ses portes mercredi 21 septembre, au niveau du complexe olympique Mohamed Boudiaf, avec la participation de 521 éditeurs, dont 145 algériens. Plus de 400 stands ont été installés sur une superficie de 24.000 m2.

Invité d'honneur, le Liban participe avec 70 maisons d'édition. De grands noms de la littérature libanaise, à l'instar de Joumana Haddad et Charif Majdalani seront présents au salon.

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'