Ministre du Travail: "Le retour à la retraite anticipée est impossible"

Ministre du Travail: "Le retour à la retraite anticipée est impossible"
Par Amel Benabi | 08 Avril 2021 | 12:02

C'est un serpent de mer qui ressurgit épisodiquement dans le débat politique et syndical que cette affaire de retraite anticipée, évoquée encore jeudi par le ministre du Travail devant les membres du Conseil de la nation.

"C'est impossible de revenir à la retraite anticipée et à la retraite sans condition d'âge", a martelé Hachemi Djaâboub, en séance de questions orales, mettant en exergue "le déficit abyssal et chronique de la caisse nationale de retraite".

Le ministre du Travail avance deux chiffres, à titre d'illustration : 690 milliards de dinars, c'est le déficit prévisionnel de la CNR pour 2021, alors que pour l'exercice de 2020 il est de 640 millards de dinars, soit 50 milliards de dinars en une année.

Au rythme où il se creuse annuellement, ce déficit risquerait de conduire à plus ou moins long terme à un collapsus de la CNR, si les autorités ne trouveraient pas d'autres sources de financement pour la renflouer en cash.

Hachemi Djaâboub a rappelé que ce déficit remonte à 2013, ajoutant que "plusieurs opérations de redressement ont  été initiées par l'Etat, sans pour autant aboutir au rétablissement de l'équilibre financier. 

Les déclaration du ministre du Travail, qui rappelle des éléments de langage de ces prédécesseurs, ne vont certainement pas plaire aux syndicalistes, notamment à l'UGTA qui avait réaffirmé le 24 février dernier que "la retraite anticipée est un droit pour tout travailleur qui remplit la condition des 32 annuités".

Salim Labatcha, SG de l'UGTA, lors de son audience par le président de la République, dans le cadre des consultations politiques, avait soulevé la question de la retraite anticipée, sans préciser qu'elle était la réponse du chef de l'Etat.

L'UGTA, tout comme les syndicats autonomes sont sur la même longueur d'onde pour revendiquer le droit à la retraite anticipée et pour expliquer qu'elle représentait un levier pour lutter contre  le problème d'emploi des jeunes, en particuliers les sortants des universités.


Voir tous les articles de la catégorie 'Politique'