Affaire du mineur Chetouane Said: le bâtonnier d'Alger pointe une "manipulation" de la victime

Affaire du mineur Chetouane Said: le bâtonnier d'Alger pointe une "manipulation" de la victime
Par Abbès Zineb | 07 Avril 2021 | 15:26

 Maitre Abdelmadjid Sellini, bâtonnier d'Alger, a réagi mercredi à la scabreuse affaire du mineur Chetouane Said, jugeant qu'il s'agit d'une "manipulation" de la part de parties qu'il s'est gardé d'identifier, les accusant néanmoins de chercher à  "semer le trouble dans la société algérienne".

Pour maitre Sellini, ces parties qualifiées de "main étrangère", "cherchent à provoquer une crise sociétale  pour amener les algériens à s'entretuer", ajoutant que "cette affaire est une réalité qui cache d'autres réalités plus importantes qui nous interpellent tous".

"Cet enfant est victime d'une manipulation, nous ne pouvons pas imaginer qu'il puisse quitter son domicile familial (il réside à Blida avec sa mère divorcée de son père NDLR) pour passer la nuit dans une villa à Ain Benian avec d'autres jeunes âgés de 22, 23 et 29 ans".

"Qui finance cette villa, qui a mis à leur disposition tous ces moyens pour offrir à un mineur âgé de mois de 16 ans  un logis pour passer la nuit  hors de son domicile familial à Blida", s'interroge maitre Sellini par rapport  à cette affaire  qui en cache visiblement bien d'autres que l'arrestation de ses protagonistes révélera.  

Voir toutes les actualités