Devenu ‘’Gone’’, Islam Slimani impulse un nouveau souffle à sa carrière à 32 ans ; la reconquête de l’EN en ligne de mire

 Devenu ‘’Gone’’, Islam Slimani impulse un nouveau souffle à sa carrière à 32 ans ; la reconquête de l’EN en ligne de mire
Par Nourredine B | 15 Janvier 2021 | 10:59

Islam Slimani, s'est engagé en faveur de l'Olympique Lyonnais pour une durée de 18 mois, soit jusqu’au 30 juin 2022, a officialisé, jeudi, l’Olympique Lyonnais sur son site officiel.

Heureuse occurrence pour le baroudeur contemporain numéro1 de la sélection nationale qui l’a perdu de vue durant sa traversée du désert au sein du club anglais, Leicester City.

Acheté à prix d’or au FC porto, aux alentours de 35 millions euros en 2016, celui que la presse britannique avait surnommé ‘’Super Slim’’, et après une première saison euphorique aux côtés de son co équiper et compatriote, Riad Mahrez , dans les rangs des Foxes, l’enfant d’Aïn- Benian allait vite déchanter au regard d’une nommée nommé Vardy.

Rarement aligné depuis, Leicester le contraint à faire le globe-trotter du football, le prêtant à tour de bras à Newcastel, Fenerbahçe et Monaco. Le baroudeur des verts est menacé, pour cause de manque de compétition, même en sélection nationale. Pourtant , Djamel Belmadi le repêchera pour la campagne africaine de la CAN 2019, avec le bonheur que l’on sait.

De retour, forcé, au début de cette saison à son club d’origine, il se heurte, de nouveau, à l’intransigeance de Brandon Rodgers à se passer de ses services.

A l’ouverture de ce mercato d’hiver, il va résolument à la rencontre d’un autre pan de son destin. Mais la gageure est de taille.

L’OL actuel est leader en L1 et n’a ouvert que cette seule fenêtre de recrutement, en remplacement de Moussa Dembélé. C’est dire un peu que Rudi Garcia a focalisé sur lui pour un apport palpable au niveau offensif des ‘’Gones’’ bien déterminés à rafler le titre de champion de France.

Courant vers ses 33ans, en juin prochain, Islam a donc à intérêt à la faire surtout sur le rectangle vert, pour renforcer le bloc avant des Lyonnais. Mais pas que ! Au sein des verts, Slimani a décroché, également, au profit d’un Bounedjah, qui fait parler la poudre tous azimuts.

 Des challenges énormes, en définitive, qui posent une question légitime : après une si grosse perte de temps, Slimani pourra-t-il retrouver un nouveau souffle catalyseur ?  Lyon lui en donne désormais le tremplin, à lui d’ajuster ses headings meurtriers !

 

 

 

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'