Une ambulance refoulée par des chauffeurs de bus en grève à Tizi Ouzou

Une ambulance refoulée par des chauffeurs de bus en grève à Tizi Ouzou
Par Ameziane Athali | 10 Juillet 2011 | 17:38

Grève des transporteurs par bus

Les transporteurs privés de voyageurs par bus de la wilaya de Tizi Ouzou ont entamé aujourd'hui un mouvement de protestation en fermant  les accès menant au chef lieu de la wilaya pour protester contre leur transfert à la nouvelle gare multimodale de Bouhinoun.

Ces transporteurs n'ont pas digéré leur déménagement de  l’ancienne gare routière tout en dénonçant la concurrence du transport ferroviaire. Pour eux, la gare multimodale est dépourvue des conditions de travail, d’accueil et de traitement des voyageurs.

Des dizaines de bus ont bloqué plusieurs axes de la RN12. A l’est de Tizi Ouzou, les transporteurs ont bloqué les voies de communications à Tazmalt El kaf, à 10 km de la ville. A l’Ouest et au Sud Ouest, les bus ont été immobilisés au niveau de l’échangeur de Sidi Naâmane et Oued Falli.

Une ambulance refoulée

Le bloc opératoire de traumatologie du CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou n’a pas fonctionné aujourd’hui dimanche en raison de l’action de protestation entamée par des transporteurs privés de voyageurs assurant la liaison vers Alger. En effet les contestataires n’ont pas daigné laisser le passage à l’ambulance qui ramenait le médecin-chef dudit bloc depuis la localité de Draa Ben Khedda. Les transporteurs, qui ont bloqué tous les accès menant au chef lieu de wilaya ont refoulé une autre ambulance au niveau de la RN 12 à hauteur de Oued Aissi (banlieue est de Tizi Ouzou). Ce geste a été considéré par les habitants comme contraire aux valeurs de la religion et aux conventions qui régissent les sociétés.

Des dizaines de cas d’intoxication alimentaire dans une circoncision

Plusieurs dizaines de cas d’intoxication alimentaire ont été recensés durant la journée du samedi au village Ait Khercha relevant de la commune de Tadmait , à 20 km à l’ouest du chef lieu de la wilaya de Tizi Ouzou a appris Algérie Plus de sources médicales. Les victimes souffrant de maux de tête, de douleurs au ventre, de diarrhée et de vomissement ont été admises à la polyclinique de Draa Ben Khedda. Ils ont consommé un aliment avarié au cours d’une fête de circoncision célébrée vendredi. Toutes les victimes évacuées vers cette structure de santé ont regagné leurs domiciles après avoir reçu les soins nécessaires.

 

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'