Rassemblement des magistrats devant le Cour suprême et la tête de Zeghmati réclamée

Rassemblement  des magistrats devant le Cour suprême et la tête de Zeghmati réclamée
Par Nabil Semyane | 04 Novembre 2019 | 13:21

Le bras de fer opposant le ministre de la  Justice au  syndicat des magistrats se tend d’avantage, après ce qui s’est passé hier à la Cour d’Oran où la force publique a été requise par le procureur de la République pour chasser du tribunal les magistrats grévistes.

Lundi ils sont des dizaines à observer un sit in sur les escaliers de la Cour suprême pour exiger « l’indépendance de la  Justice » et surtout "le départ" du ministre Belkacem Zeghmati, tenu pour responsable de la crise actuelle.

Ce sit in marque une nouvelle escalade  dans le conflit entre le ministre de la Justice et le syndicat des magistrats qui a rendu public dimanche un communiqué  pour annoncer la suspension de tout dialogue avant le départ de Belkacem Zeghmati.

Ce mouvement de protestation s'est tenu au moment où des nouveaux magistrats sont installés, sous haute surveillance policière dans leurs postes, suite au mouvement qui est à l'origine de la discorde. 

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'