Les travailleurs de l’électricité et du gaz entament lundi une grève de trois jours et "soutiennent le Hirak"

 Les travailleurs de l’électricité et du gaz entament lundi une grève de trois jours et "soutiennent le Hirak"
Par Agence | 03 Novembre 2019 | 15:54


Les travailleurs de la Sonelgaz ont décidé eux aussi de déclencher une action de protestation dans toutes les unités contre la «situation qui prévaut dans le groupe» mais surtout en signe de «soutien au Hirak populaire pacifique».

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le syndicat national autonome des travailleurs de l’électricité et du gaz annoncent une grève de trois jours à partir de lundi 4 novembre, «accompagnée d’actions de protestation dans  toutes les directions et dans toutes les unités».

Dans son communiqué, le syndicat exige entre autres le renvoi du président de la fédération des travailleurs de l’électricité affiliée à l’UGTA, Telli Ahcour et la création des caisses  des œuvres sociales indépendantes au niveau de chaque entreprise.

Il réclame également de régler «urgemment» le problème de la  mutuelle et l’augmentation des salaires et des  différentes indemnités.

Le syndicat autonome des travailleurs de l’électricité et du gaz n’a pas manqué de se positionner politiquement en apportant son «soutien au peuple dans ses revendications visant à recouvrer les libertés dont ont été privés les travailleurs du groupe Sonelgaz ayant été pionniers de la révolution ouvrière en 2017», lit-on par ailleurs.

   

 

 

 

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'