Le ministre de l’Education : « Des parties diffusent du poison sur les réseaux sociaux pour déstabiliser l’école »

 Le ministre de l’Education : «  Des parties diffusent du poison sur les réseaux sociaux pour déstabiliser l’école »
Par Abbès Zineb | 29 Octobre 2019 | 16:34

Abdelhakim Bélabed, ministre de l’Education, a réagi mardi à  la grève des enseignants du primaire, non pas en apportant des réponses aux revendications, mais en politisant le conflit, car accuse t-il « il y a des parties qui n’ont aucun lin avec le secteur de l’Education qui œuvrent à diffuser du poison à travers les réseaux sociaux dans le but de semer le désordre et la déstabilisation" dit-il.

« J’attends des enseignants qu’ils sont un bouclier protecteur de la nation pour  que nous puissions  traverser dans la sérénité et succès cette période sensible, pour que les élections se déroulent dans la sérénité ».

Soulignant le caractère « spontané » des slogans lancés lundi par les enseignants grévistes devant les Directions de l’éducation , Abdelkrim Bélabed, prône « le dialogue et le discours responsable » pour régler les problèmes et assure par ailleurs que  les grèves n’impacteront pas  négativement la scolarité des élèves.

Pour rappel, les enseignants du cycle primaire, soutenus par leurs collègues du moyen et du secondaire, ont débrayé pour la quatrième fois lundi  consécutif hier pour faire valoir des revendications socioprofessionnelles, notamment la révision du statut particulier, la baisse du volume horaire.

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'