Le gouvernement va réguler le transport en commun

Le gouvernement va réguler le transport en commun
Par Abbès Zineb | 18 Juillet 2011 | 17:30

Devant l'anarchie qui caractérise le secteur des transports de voyageurs par bus et taxis, le gouvernement vient enfin d'accorder une attention particulière à ce secteur névralgique en se prononçant sur la nécessité de le réglementer.

Le ministre des Transports, M. Amar Tou, a indiqué lundi à Alger qu'un texte est actuellement en préparation par le gouvernement pour réguler le secteur du transport en commun, notamment à travers la création d'autorités organisatrices du transport urbain. Ces autorités seront créées dans chaque ville et seront chargées de la régulation des moyens de transport urbain (bus et taxi), a expliqué M. Tou.

Le renforcement de la régulation de ce secteur a été rendue nécessaire par le besoin de mettre fin au désordre régnant notamment dans la gestion des stations communales assurée actuellement par le syndicat des transporteurs privés, a-t-il dit en substance. Un autre décret fixant les obligations et les devoirs des taxieurs a été élaboré par le ministère pour aussi mettre de l'ordre dans ce segment du transport urbain désorganisé.

M. Tou a par ailleurs souligné que l'Etat a préparé un plan qui va être mis en oeuvre dans 3 ans pour imposer le remplacement de la flotte du transport urbain vétuste. Selon lui, l'Etat a préféré reporter l'obligation d'imposer aux transporteurs le remplacement de leurs véhicules vétustes, le temps de mettre sur le marché des véhicules neufs fabriqués en Algérie. Actuellement, "le remplacement de tous les bus et taxis vétustes va coûter des milliards et va profiter à l'industrie automobile étrangère", a-t-il dit.

Mots-clés :
Catégories : Actualité Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'