Khenchela: Agressions et trafic d'armes Libyennes

Khenchela: Agressions et trafic d'armes Libyennes
Par Agence | 24 Septembre 2011 | 15:21

Le juge d'instruction du tribunal de Khenchela a placé jeudi trois jeunes en détention dans l'attente du jugement de leur affaire. Ces derniers sont poursuivis pour séquestration, agression et vol d'une somme de 4 millions DA et des bijoux au domicile du directeur régional du trésor public.

Selon les proches de ce responsable, l'argent appartenait à la soeur de ce dernier, émigrée de son état, qui a chargé son frére de lui acheter un logement puisqu'elle comptait rentrer définitivement au pays.

un quatrième jeune cité par le groupe a été laissé en liberté provisoire. Deux pistolets automatiques (PA) ont été également saisis, importés frauduleusement de Libye.

Trafic d'armes Libyennes

Par ailleurs, les services de sécurité de khenchela agissant sur informations ont arrêté ce week end deux citoyens qui procédaient à la vente d'un pistolet automatique (PA) moyennant 8 millions de centimes au niveau de la cité des 700 logements.

De fil en aiguille, les services de sécurité,  remontant la filière, apprendront  que cette arme provient de Libye et qu'une troisième personne impliquée dans ce trafic, un citoyen habitant en milieu rural, a été arrêté à son tour en possession d'un PA similaire au premier. Tous ces faits concourent à penser qu'une filière "Libyenne", spécialisée dans les transactions d'armes, s'est constituée dans la région.

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'