Après avoir exprimé son soutien au Mouvement populaire : l’ONM réclame la mise au musée du FLN

 Après avoir exprimé son soutien au Mouvement populaire : l’ONM réclame la mise au musée du FLN
Par Nabil Semyane | 23 Mars 2019 | 17:28

La très puissante Organisation nationale des Moudjahidines, vient de franchir un nouveau pas  dans son positionnement  contre le système finissant en appelant samedi dans un communiqué à la restitution du FLN à la mémoire collective du peuple algérien.

« L’ONM exige la libération du FLN pour être replacé  à la place qui lui sied et réclame l’interdiction de son instrumentalisation par quelques parties que ce soit, considérant  qu’il s’agit d’un patrimoine de tous les enfants du peuple algérien », écrit cette organisation dite de « la famille révolutionnaire ».

« Le Mouvement de protestation n’exprime pas seulement  des revendications nationales légitimes, autant qu’il constitue un référendum populaire en faveur des aspiration profondes du peuple que toutes les parties doivent œuvrer à concrétiser », écrit encore l’Organisation de Said Abadou.

L’ONM dont le président, Said Abadou n’a jamais fait allégeance à Bouteflika pour des raisons historiques (exécution du colonel Chaâbani, dont il était un adjoint,  par Ahmed Benbella dont Bouteflika était ministre) avait précédemment exprimé son soutien au Mouvement de protestation qui réclame le départ de Bouteflika.

La mise au placard du FLN est une vieille revendication de la classe politique  nationale que feu Mohamed Boudiaf était sur le point de faire aboutir, n’était son assassinat qui a permis à l’ex parti unique de revenir en force  dans l’échiquier politique avec l’arrivée du président Bouteflika aux affaires en 1999 .

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'