Variant de la Covid-19 en Algérie : les alertes se multiplient ; Pr Djenouhat appelle les autorités à plus de fermeté

 Variant de la  Covid-19 en Algérie : les alertes se multiplient ; Pr Djenouhat appelle les autorités à plus de fermeté
Par Moumène Belakram | 28 Février 2021 | 12:02

L’enregistrement des premiers cas du variant viral de la Covid-19, depuis peu en Algérie, était «prévisible,  il y a quelques semaines», selon le professeur Kamel Djenouhat, chef service du laboratoire central de l’hôpital de Rouiba.

De passage, dimanche sur les ondes de la Radio nationale, il a mis en cause l’ouverture du trafic aérien ainsi que le relâchement dans les mesures de prévention de la part du citoyen.

De ce fait, il a appelé les autorités à «plus de fermeté afin de faire respecter les mesures barrières dont la désinfection et le port du masque, notamment, à défaut de faire appliquer la distanciation dans certaines situations ou certains espaces», a-t-il souligné.

Dans ce contexte, Djenouhat a rappelé qu’ «on a même suggéré un deuxième PCR pour les sujets entrants à travers les frontières, avec confinement de cinq jours mais  ça n’a pas été appliqué», a-t-il regretté.

Abordant le degré de létalité du variant, il a mis en avant que si  la communauté scientifique affirmait au début de son apparition qu’il n’était pas d’une  virulence mortelle, les dernières études ont révélé « un phénotype plus dangereux et une mortalité très élevée par rapport aux anciens variants», a- t-il fait savoir, s’alarmant même qu’il affecte aussi les jeunes, en plus de sa particularité de se propager plus fort et plus vite.

Voir tous les articles de la catégorie 'Santé'