La météorite, vieille de 4,5 milliards d'années, trouvée en Algérie, entre au Guinness des records

La météorite, vieille de 4,5 milliards d'années, trouvée en Algérie, entre au Guinness des records
Par Khidr Ali | 06 Avril 2021 | 15:55

La météorite, vieille de 4,5 milliards d’années, trouvée en Algérie, vient d’entrer au Guinness des records comme la plus ancienne météorite achondrite jamais découverte, annonce le journal français Ouest France.

Cette météorite, baptisée "EC 002", pour "Erg Chech", vieille de 4,5 milliards d'années, soit autant que le système solaire, a été découverte l’an passé en Algérie, dans la région d’Adrar, par une équipe de chercheurs du Centre national de recherche scientifique français (CNRS), dont le géochimiste Jean-Alix Barrat, qui a consacré une étude à la météorite dans les Proceedings de l’Académie américaine des sciences.

"Ce témoin de la formation des protoplanètes a fait l’objet d’une étude à laquelle a pris part le géochimiste Jean-Alix Barrat, enseignant-chercheur à l’Université de Brest", précise la même source. Le travail de l’équipe de scientifiques français et japonais a permis de la faire entrer au Guinness des records : il s’agit officiellement de la plus ancienne météorite achondrite jamais découverte.

Il lui aura fallu un long voyage, depuis sa cristallisation il y a 4 milliards et 565 millions d’années, avant d’atterrir « grâce au hasard des orbites » dans le Sud algérien il y a « au moins une centaine d’années », selon le géochimiste Jean-Alix Barrat, de l’Université de Brest, interrogé par l’AFP.

Il a signé récemment une étude, dans les Proceedings de l’Académie américaine des sciences, consacrée à l’objet trouvé en mai 2020 par des chasseurs de météorites dans une zone du Sahara, dont elle tire son nom d’Erg Chech 002, ajoute Ouest France.

Voir tous les articles de la catégorie 'International'