RCD : Les peuples contre l'UMA

RCD : Les peuples contre l'UMA
Par Communiqué | 17 Janvier 2011 | 18:02

Le peuple tunisien a entamé sa marche vers la reconquête de la citoyenneté. Son combat est un exemple et un message d’espoir pour tous les peuples de la région, même si chacun doit trouver les voies les plus adaptées pour affronter une impasse commune.

Face à cette révolution citoyenne, l’UMA, ce syndicat des chefs d’Etat, organise la riposte. A l’Est comme à l’Ouest, les régimes en place mobilisent tous les moyens pour entretenir trouble et confusion autour de la «révolution du jasmin». Outre les soutiens politiques et logistiques accordés aux milices de l’ancien régime, Alger et Tripoli, notamment, contribuent objectivement à maintenir la pression sur le Tunisien en travaillant à perturber l’approvisionnement des marchés qui commencent à manquer des produits de première nécessité.

Ces manœuvres sont aussi indignes que vaines. D’ores et déjà, le civisme et le patriotisme du peuple tunisien commencent à venir à bout de cette stratégie du pire qui veut faire croire que le changement c’est le chaos.

Le RCD en appelle à la générosité de nos concitoyens pour organiser une chaine de solidarité avec le peuple frère de Tunisie en collectant des produits alimentaires et des médicaments pour les acheminer vers la frontière algéro-tunisienne où ils seront convoyés, par des structures préparées à cet effet, vers les destinations les plus dépourvues.

Soulager les familles tunisiennes des contraintes quotidiennes qu’elles affrontent avec dignité et courage, c’est contribuer à réduire les risques de tensions sur lesquels peuvent jouer les ennemis de la liberté en Tunisie qui partagent avec les despotes d’Alger et d’ailleurs les mêmes intérêts et objectifs. Notre peuple qui a toujours soutenu les mouvements démocratiques se souvient que le peuple frère de Tunisie nous a accueilli sur son sol et offert ses maigres ressources quand il affrontait le colonialisme.

Sakiet Sidi Youcef symbolise pour toujours cette fraternité. Honorer les solidarités d’hier, c’est garantir celles d’aujourd’hui et de demain. Pour l’Algérie de Novembre et de la Soummam. Vive la solidarité nord-africaine.

Alger, le 17 janvier 2011

Mots-clés :
Catégories : La face B de l'info

Lire tous les articles de la face B de l'info