Pétrole : le brut de l'Opep s’élève à 44,75 dollars le baril

 Pétrole : le brut de l'Opep s’élève à 44,75 dollars le baril
La Rédaction | 24 Novembre 2020 | 12:42

Le prix du panier de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont le pétrole algérien, poursuit son amélioration dans le contexte d’espoir de reprise de l’économie mondiale atteignant 44,75 dollars le baril, selon les données de l’Organisation publiées mardi sur son site web

. Il s’agit de sa plus forte hausse depuis le mois de septembre dernier, soutenu notamment de nouvelles avancées annoncées par différents laboratoires dans le monde concernant l’efficacité d’un vaccin réduisant le risque d’atteinte de la Covid-19. Ces annonces donnent de l’espoir aux acteurs du marché pétrolier sur une reprise de la demande mondiale d’énergie, affectée depuis plusieurs mois dernier la pandémie du Covid-19.

Le baril de Brent de la mer du Nord, côté sur le marché de Londres, sur lequel est établi le pétrole algérien, a terminé la séance de lundi en hausse de 2,40% ou 1,1 dollar à 46,06 dollars. D’autre part, les investisseurs comptent sur de nouveaux efforts de la part des producteurs de l’Opep et ses alliés pour soutenir les prix de brut.

Ces producteurs tiennent dans moins de dix jours de nouvelle réunion par vidéoconférence. Il s’agit de la 180ème réunion de la Conférence de l'OPEP, qui sera présidée par l'Algérie le 30 novembre courant, et qui sera suivie de la 12eme réunion ministérielle de l’Opep et Non Opep. Les signataires de la Déclaration de coopération appliquent depuis août dernier une baisse de production de 7,7 millions de barils qui s'étalera jusqu’à la fin de l’année en cours, avant de passer à 5, 8 m/bj en début de 2021.

Lors de sa 24eme réunion du Comité ministériel mixte de suivi Opep et Non Opep ( JMMC), ce mécanisme a recommandé "tous les pays participants doivent être vigilants, proactifs et prêts à agir, si nécessaire, selon les exigences du marché". 


Voir tous les articles de l'économie