OPEP : la 15e réunion ministérielle pour décider des seuils de production du mois de mai

    OPEP : la 15e réunion ministérielle pour décider des seuils de production du mois de mai
Par Amel Benabi | 01 Avril 2021 | 15:01

Les travaux de la 15ème réunion ministérielle des pays de l'Opep et non-Opep (Opep+) ont débuté jeudi par visio-conférence avec la participation du ministre de l'Energie et des mines, Mohamed Arkab.

Cette réunion sera consacrée notamment à l'examen des perspectives d'évolution du marché pétrolier à court terme et devra décider des niveaux de limitation de leur production pour le mois de mai prochain, en tenant compte des recommandations du rapport présenté lors de la 28ème réunion du Comité ministériel conjoint de suivi Opep et non-Opep (JMMC) sur le niveau de respect des engagements de baisse de la production des pays participant à la Déclaration de coopération durant le mois de janvier 2021.

A ce propos, M. Arkab a affirmé mercredi que le taux de conformité globale à l'accord de la limitation de la production pétrolière conclu entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés avait dépassé les 100% en février 2021.

S'exprimant à la presse à l'issue des travaux de la 28ème réunion du JMMC, tenus par visioconférence, le ministre a affirmé que "le taux de conformité a été total et a dépassé, même, les 100% en février dernier".

Selon le ministre, les rapports élaborés par le comité technique sur la situation du marché pétrolier ont démontré la présence d'indicateurs positifs concernant la stabilité du marché mondial mais, et ont également relevé une certaine incertitude au niveau des marchés pétroliers notamment après la propagation rapide de variants du coronavirus dans le monde, induisant ainsi la fermeture de davantage de pays consommateurs ce qui impacte la demande et les cours.

L'Opep+ devra prendre, lors de la 15e réunion ministérielle, des "décisions adéquates" concernant la production en mai prochain, a fait savoir le ministre de l'Energie.

Pour rappel, l'Opep avait décidé lors de sa précédente réunion, tenue le 4 mars en cours, le maintien des niveaux de production actuels pour le mois d'avril, à l'exception de la Russie et du Kazakhstan, tandis que l'Arabie saoudite poursuivra sa baisse volontaire supplémentaire de 1 million de barils par jour (Mbj).

Les pays de l'Opep+ avaient décidé d'augmenter leur production pétrolière de 500.000 barils/ jour (b/j). Ainsi, la réduction de la production de l'Opep+ est passée  de 7,7 mb/j à 7,2 mb/j.(Avec APS)

Voir tous les articles de l'économie