L'OPEP décide de l'augmentation progressive de sa production à partir de mai, l'Algérie passera à 11.000 barils/jour

L'OPEP décide de l'augmentation progressive de sa production à partir de mai,  l'Algérie passera à 11.000 barils/jour
Par Lila Ghali | 01 Avril 2021 | 20:21

L'organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés communément appelés "OPEP+", ont décidé d'augmenter progressivement leur production à partir du mois de mai, a annoncé jeudi à Alger le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab.

S'exprimant à l'issue de la 15ème réunion ministérielle des pays de l'OPEP+, qui s'est déroulée par visioconférence, le ministre a précisé que "les participants ont convenu de modifier progressivement le niveau de la production durant les mois de mai, juin et juillet, où il sera procédé à l'augmentation de la production pour une quantité ne dépassant pas les 500.000 barils/jour par mois".

Sur cette base, le volume de la baisse sera réduit à 6,5 millions de barils/jour en mai, puis 6,2 millions de barils/jour en juin et 5,7 millions de barils/jour en juillet.

Ces décisions viennent dans le cadre des conclusions de la 28ème réunion du Comité ministériel conjoint de suivi Opep et non-Opep (JMMC), qui s'est tenue mercredi. Le ministre a souligné que la 28ème réunion du Comité a connu "des débats fructueux" où a permis d'évaluer l'état d'avancement des opérations de vaccination anti-covid19, passant de 2 % en mars à 7 % actuellement du total de la population mondiale, "une avancée positive" pour le marché pétrolier. 

Pour ce qui est de la part de production fixée par l'Algérie, M. Arkab a précisé que la modification permettra une augmentation légère dans la production algérienne de 11.000 barils/jour en mai et juin et 14.000 barils/jour en juillet.

Voir tous les articles de l'économie